La grande salle d’attente du monde

Espace composé de toutes les attentes et les codes inconscients que nous devons suivre
pour nous adapter dans la société.

Paradoxalement, une société de vitesse crée aussi de l’attente. La vie, nos proches et les objets qui nous entourent ne vont jamais aussi vite que nous le souhaiterions.

Ce qui nous fait attendre exerce un très grand pouvoir sur nous…

Et vous qui ou quoi vous fait attendre ?

« Comment le diable fait pour maintenir les âmes en enfer ?
Il les maintient dans l’attente. »  C.G Jung
 
 
 
 

3 réflexions à propos de “ La grande salle d’attente du monde ”

  1. Carole Gamache a dit:

    Ce qui fait que nous soyons toujours en attente c’est la course continuelle aux changements comme si le moment présent était vide de sens,comme si le fait de vouloir s’arrêter quelques moments auraient de l’influence sur le mouvement de la terre et de notre propre évolution,…quand je m’arrête à y penser dans la seconde,il y a quelqu’un qui meurt et je coure inconsciemment pour essayer de me sauver de cette mort qui m’ agrippera de toute manière bien assez vite…l’attente me rend insécure donc de savoir qu’il faut m’attendre à mourir un jour est sans doute celle qui exerce le plus grand pouvoir sur moi.

  2. Questions

    Près de la mer, la mer nocturne et déserte,
    Un jeune homme est debout,
    Le coeur plein de chagrin, l’esprit plein de doute;
    Sombre et triste, il interroge les flots:

    «Oh! expliquez-moi l’énigme de la vie,
    L’antique et douloureuse énigme,
    Sur laquelle tant d’hommes se sont penchés:
    Savants à calottes hiéroglyphiques,
    Magiciens en turban et barrettes noires,
    Têtes coiffées de perruques et mille autres
    Pauvres fronts humains baignés de sueur.
    Dites-moi, la vie humaine a-t-elle un sens?
    D’où vient l’homme? Où va-t-il?
    Qui habite là-haut dans les étoiles d’or?»

    Les flots murmurent leur éternelle chanson,
    Le vent souffle, et les nuages s’enfuient,
    Les étoiles scintillent, indifférentes et froides,
    Et un fou attend une réponse.»

    Heinrich Hein

  3. La manipulation narcissique est un révélateur

    Un système ne devient pas autocratique, manipulateur, corrupteur et tout-puissant par hasard. Son irruption se produit en général quand il n’y a pas d’opposition en face. Cela obéit à une logique.

    De plus, son émergence révèle toutes les faiblesses de la société. Elle sanctionne tous les manques de vigilance et de solidarité.

    Par exemple, à la chute du communisme, le marché est tombé dans la toute-puissance. Ce n’est pas un hasard. Il a tout simplement profité de l’effondrement critique et physique d’une gauche stupéfaite (même si elle était au pouvoir). Les plus manipulateurs du marché n’ont alors eu qu’à appuyer sur le ressort de la culpabilisation et de l’humiliation pour écraser tout ce qu’il restait de ce potentiel critique.

    En prenant le pouvoir, le marché a également éclairé la vulnérabilité des organismes chargés de protéger le peuple (médias, syndicats, intellectuels, partis de gauche, etc.).

    Il a mis à jour l’avidité, la corruptibilité, la lâcheté, la crédulité, bref, toutes les faiblesses humaines des corporations dont on s’attendait à plus de rigueur mentale.

    Le marché, en ce sens, nous a révélé toute la force du narcissisme sur la faiblesse de l’esprit humain.

    Stresser, solliciter les pulsions, les désirs, culpabiliser, décrédibiliser, flatter, humilier, appâter, rendre dépendants sont peut-être quelques pistes sur lesquelles nous devons nous pencher.

    http://mecaniqueuniverselle.net/concept/neoliberalisme.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s